PÉNURIES ET RETARDS À PRÉVOIR DANS L'IMMOBILIER NEUF

La situation du Covid 19 conduit à des situations inattendues et compliquées pour le secteur de l'immobilier neuf. Conséquences directes de la crise sanitaire, des pénuries de matériaux impactent les constructions de logement neuf et des retards de livraison sont à prévoir dans les prochains mois. Point sur la situation des chantiers de construction des programmes immobiliers neufs en France.

Pénurie de matériaux dans le secteur de l'immobilier neuf

Isolants, acier, bois, verre, puces électroniques, presque tout les secteurs de construction de l'immobilier neuf sont touchés par la pénurie de matériaux. Et la situation s'aggrave de semaine en semaine, entrainant une hausse des prix conséquente, 15% en moyenne et jusqu'à 30% pour la laine de bois. La situation est d'autant plus inquiétante que les avancées des programmes immobiliers neufs sont conditionnées au bon approvisionnement des matériaux. Depuis Janvier 2021 les chantiers de l'immobilier neuf fonctionnent en flux tendu. Les manques de matériaux occasionnent des ralentissements de chantier, voir, dans le pire des cas, des arrêts temporaires, et entraineront irrémédiablement des retards de livraison.

La bataille du bois et des puces électroniques

Avec l'application prochaine de la RE2020, le bois, composant essentiel pour répondre aux futures exigences écologiques, est devenu une denrée rare en France. Le pays doit composer avec des tensions internationales. Aux États Unis, la hausse des taxes sur le bois canadien à conduit les entreprises américaines à se fournir en Europe. Ces dernières achètent les stocks de bois Allemands et Autrichiens plus chers, au détriment des français et des autres pays européens qui se retrouvent en pénurie.

Autre composant et autres tensions géopolitiques : les puces électroniques. Depuis plusieurs mois, de nombreux secteurs éprouvent les plus grandes difficultés à se fournir en puces électroniques. Essentielles dans les composants de la domotique et dans bien d'autres domaines, les puces électroniques, produites essentiellement en Asie, font l'objet de tensions internationales, notamment entre la Chine et les États Unis. La crise sanitaire, qui a impacté la production des puces électroniques,  a exacerbé les tensions entre les deux pays. La France, qui dépend des importations pour répondre à la demande intérieure, subit les effets de la crise sanitaires et des tensions sino-américaines, impuissantes. Les tensions dans le secteur devrait durer jusqu'en 2022.

Retard de livraison dans l'immobilier neuf

Devant les difficultés croissantes à s'approvisionner et avec l'augmentation des prix des matériaux, le secteur de l'immobilier neuf va connaitre une année 2021 difficile. Il apparait inéluctable que certains chantiers seront en retard et que les délais de livraison seront difficiles à tenir. Bien conscient de la situation, la Fédération Française du Bâtiment a déjà déposé une demande pour réclamer le gel des pénalités de retard.

Avec des stocks d'appartement neuf très bas (article sur les stocks d'appartement neuf), une chute de 12,4% des permis de construire accordés, des matériaux de plus en plus chers et de plus en plus difficiles à trouver et l'arrivée prochaine de normes environnementales plus contraignantes (RE2020), le marché de l'immobilier neuf devrait voir l'écart entre l'offre et la demande se creuser encore un peu plus, entrainant de facto une nouvelle phase de hausse des prix. S'il était déjà difficile de prédire l'état du marché immo neuf à moyen terme, les tensions et les pénuries récentes ajoutent de l'incertitude à un marché déjà durement impacté par la crise sanitaire.