C'EST QUOI LA RE2020 ?

La RE2020 est une réglementation qui a pour but de lutter contre le réchauffement climatique en réduisant les émissions de CO2 dans le domaine de l’immobilier neuf. Les nouvelles normes mises en place s’appliquent dès la construction d’un logement neuf et concernent toute la durée de vie d’un bâtiment. Cette réglementation environnementale remplace aujourd’hui la RT2012. Cette norme a été testée dès 2020 pour les bâtiments publics et dès le 1er janvier 2022, elle sera étendue à tout le secteur de l’immo neuf.

Le Label E+C-

En 2018, le label E+C- a été mis en place pour récompenser les « bâtiments à énergie positive et à réduction carbone ». Le but de ce label était justement de préparer la nouvelle réglementation écologique qui allait concerner l’immobilier neuf. Il a été expérimenté pendant une période de deux ans, afin de définir clairement les règles de la réglementation environnementale de 2020.

Ce label prend en compte l’empreinte carbone d’un bâtiment depuis le tout début de la phase de construction, avec l’extraction des matières premières et le transport des marchandises sur le chantier, jusqu’à sa destruction et le recyclage des matériaux.

Pourquoi cette nouvelle réglementation ?

La RT2012, qui était en place depuis le 1er janvier 2013, avait déjà établi de nombreuses règles que les professionnels devaient respecter lors de la construction d’un logement neuf. Cette réglementation thermique prenait uniquement en compte la performance énergétique d’un programme immobilier neuf.

La nouvelle réglementation environnementale élargit son champ d’action et prend également en compte l’empreinte écologique d’un bien immobilier neuf, c’est-à-dire l’impact de la construction d’un appartement neuf ou d’une maison neuve sur l’environnement. La capacité à générer de l’énergie est également prise en considération, et cette nouvelle réglementation prend des mesures pour aider la construction de bâtiments à énergie positive.

On parle de bâtiment à énergie positive (BEPOS) pour qualifier une maison neuve ou un appartement neuf qui est en mesure de créer plus d’énergie qu’il n’en utilise. Pour cela, il faut qu’un programme immobilier neuf ait été construit de manière à consommer très peu, mais il est également nécessaire qu’il dispose de ses propres sources de production d’énergie.

Cette nouvelle norme environnementale vise donc à favoriser l’apparition de logements à faible empreinte carbone, de leur construction à leur démolition, ainsi qu’à développer l’autosuffisance énergétique en généralisant les logements à énergie positive.

Les critères imposés par la RE2020

La RE2020 établit un certain nombre de critères que les professionnels de l’immo neuf doivent respecter lors de la construction de logements. Ainsi, un programme immobilier neuf se doit de respecter des seuils en ce qui concerne :

  • son isolation phonique et thermique
  • sa consommation en chauffage
  • son empreinte carbone
  • la qualité de l’air

Dans le but d’améliorer toujours plus les performances énergétiques des bâtiments, cette réglementation impose également qu’au moins une source de production d’énergie soit présente dans un appartement neuf. Il peut notamment s’agir de panneaux photovoltaïques servant à produire de l’électricité ou à chauffer l’eau sanitaire, ou de petites éoliennes.

L’isolation thermique était déjà prise en compte par la RT2012, mais un nouvel indicateur a été fixé pour réglementer les besoins de fraicheur durant l’été : le DH (degrés/heure). Celui-ci permet de contrôler la capacité d’un bâtiment à conserver une température intérieure agréable, même pendant les longues périodes de fortes chaleurs.

Les changements apportés par la RE2020

Concrètement, cette nouvelle norme environnementale assure que les logements mis à disposition sur le marché de immo neuf permettront de profiter de plusieurs avantages :

  • Une réduction de la facture énergétique. En disposant d’une isolation de meilleure qualité, un logement neuf conserve bien plus efficacement une température optimale tout au long de l’année, aussi bien en plein hiver que pendant les canicules. Le coût énergétique peut même être réduit à zéro grâce à la présence de sources de création d’énergie.
  • La diminution des bruits extérieurs et intérieurs grâce à une meilleure isolation thermique.
  • Une amélioration de la qualité de l’air, avec des températures plus constantes dans toutes les pièces, une aération optimale et l’absence de courants d’air.