TENDANCES DE L'IMMO NEUF POUR 2021

La crise sanitaire et les deux confinements de l'année 2020 ont eu pour effet de changer les critères de recherche des français. Nécessité de quitter les grandes métropoles, besoin d'espace et d'extérieur, engouement pour les maisons... retour sur les conséquences et les tendances de la crise sanitaire sur l'immobilier neuf en 2021.

Appartement neuf plus grand, avec extérieur

C'est la conséquence majeure de la crise sanitaire et des deux confinements de l'année 2020 sur le marché de l'immo neuf. Les français recherchent un appartement neuf plus grand et surtout avec extérieur (balcon, terrasse...). Il faut dire qu'avec 103 jours de confinement cumulés en 2020, les besoins de s'aérer l'esprit, de se dégourdir les jambes ou encore de changer de vue (et de point de vue) ont conduit les français à revoir leurs critères de recherches pour l'achat d'un appartement neuf dans un programme immobilier neuf.

Autre besoin sur le marché de l'immo neuf issu du confinement, l'achat d'une pièce supplémentaire dédiée au télétravail. La généralisation du travail à domicile, réalisé parfois dans des conditions pas toujours faciles, a conduit les français à prévoir un espace de travail à domicile. Une pièce dont l'utilisation peut être double puisqu'elle peut également servir à recevoir chez soi.

Programme immobilier neuf en dehors des grandes métropoles française

Autre effet de la crise sanitaire, certains français souhaitent acheter dans un programme immobilier neuf en dehors des grandes villes de France comme ParisLyon ou encore Bordeaux. Un exode motivé par une meilleure qualité de vie et un prix de l'immobilier neuf moins élevé. À paris, la recherche d'appartement neuf à baissé de 12,5% alors que dans le même temps, la recherche de maison neuve explosait dans la couronne parisienne. Le phénomène est encore plus prononcé en dehors de la région parisienne ou la recherche de maison neuve représente 82% des recherches de logement neuf.

Les prix de l'immobilier neuf

La crise sanitaire aurait pu, faute de marché immobilier neuf, conduire à une baisse des prix de l'immo neuf. Mais la chute des stocks de logement neuf et la demande toujours aussi forte ont maintenu les prix à la hausse. Dans certaines villes comme Nantes ou encore Aix en provence, l'augmentation de l'immo neuf dépassait même les 10%. À ce jour rien ne permet de prédire une baisse des prix de l'immobilier neuf. Bien au contraire, la relance des projets immobiliers et les retards pris dans la commercialisation de programme immobilier neuf, mettrons plusieurs mois à revenir à la normal. D'ici là, la hausse des prix devrait s'atténuer, mais continuer d'augmenter.