PTZ ET LOI PINEL PROLONGÉS EN 2022 ?

C'est en tout cas ce que semblait indiquer Emmanuelle WARGON, lors de son passage sur BFM Business. Interrogée sur le dispositifs d'aide à l'accession du PTZ et sur l'avenir de Loi Pinel qui encadre les investissements locatifs sur des grandes villes comme Lyon, Marseille, Bordeaux ou encore Nantes, la ministre du logement, a dissipé les doutes quant à l'avenir de la loi Pinel en affirmant sa volonté de maintenir le dispositif fiscal jusqu'à 2022.


LOI PINEL PROLONGÉS JUSQU'EN 2022 ?

Les prolongements de la loi Pinel et du PTZ (Prêt à Taux Zéro) jusqu'en 2022 devraient redonner un peu de couleur, ou à défaut un peu d'espoir, à des professionnels de l'immobilier et du bâtiment durement touchés par la crise sanitaire.

Les amendements déposés par le gouvernement dans le projet de loi de Finance 2021 ne prévoyaient au début que la prolongation du PTZ. Un choix qui avait aussitôt provoqué l'incompréhension, voir la colère, des professionnels de l'immobilier et de la promotion immobilière. Sous la pression des promoteurs immobiliers, le gouvernement a finalement décidé de prolonger la loi Pinel pour soutenir l'investissement locatif sur les grandes villes comme Nice ou Toulouse et les zones dites "tendues" du marché immobilier français.

Ainsi, avec le dispositf PTZ qui favorise l'accession à la propriété pour les ménages modestes qui veulent acheter leur résidence principale, le gouvernement entend manifester son soutien au marché de l'immobilier neuf qui construit en moyenne 480.000 logements neufs par an. La ministre du logement, Emmanuelle WARGON a dissipé les doutes sur le dispositif loi Pinel et ses avantages fiscaux en affirmant sur BFM Business "Il ne va pas s'arrêter en 2021, on va le prolonger en 2022".

LA LOI PINEL MAINTENUE SOUS CONDITIONS ?

Emmanuelle WARGON a reconnu que des discussions étaient en cours pour déterminer si la loi Pinel allait être reconduite dans sa forme actuelle ou avec des modifications, l'idée étant que le dispositif soutienne le développement d'une offre locative intermédiaire.

Une sage décision saluée par Alexandra François-Cuxac, présidente de la Fédération des Promoteurs Immobilier, qui appelle à un statu quo jusqu'en 2022, avant d'envisager des modifications pour "verdir" la loi Pinel, l'idée étant, dans cette période de crise, de ne pas toucher à un dispositif qui a déjà fait ses preuves et qui génère un chiffre d'affaire de 43,1 milliards d'euros/an.

VALIDÉE SUR LE PRINCIPE, TOUJOURS PAS DANS LA LOI DE FINANCE 2021

À ce jour, seule l'amendement sur le mécanisme PTZ  été validé dans les faits. L'amendement sur la loi Pinel n'est quant à lui toujours pas paru. Un oubli qui fait autant réagir qu'inquiéter les professionnels de l'immobilier et du bâtiment qui appellent le gouvernement à très vite lever le doute et la confusion qui entoure le prolongement de la loi Pinel.