Programme DIMEZELL Loctudy

Appartements neufs du T1 au T3 à partir de 129 786 € ( Livraison au 3e trimestre 2024 )
Programme immobilier à vendre - DIMEZELL
Programme immobilier à vendre - DIMEZELL
Programme immobilier à vendre - DIMEZELL

Informations sur le programme immobilier neuf

Appartements :
  • T1 à partir de 129 786 €
  • T2 à partir de 176 310 €
  • T3 à partir de 230 371 €
  • Livraison au 3e trimestre 2024

Descriptif du programme immobilier neuf

INVESTISSEZ DANS UNE RÉSIDENCE SÉNIORS MEUBLÉE ET GÉRÉE EN BRETAGNE. JUSQU'À 3,9% DE RENTABILITÉ ! Devenez investisseurs d’un appartement géré dans une résidence services pour seniors. Idéalement située à Loctudy, en cœur de ville la résidence HEURUS est localisée à quelques mètres des commerces : supérette, métiers de bouche, presse, ect…. Et de la plage de Langoz à 500 mètres. Conçue afin de répondre aux besoins des seniors, seuls ou en couple, cette résidence se compose d'espaces collectifs et de logements aux typologies variées (T1 au T3). Les 108 appartements, tous dotés d’espaces extérieurs, se déploient du rez-de-jardin au 3ᵉ étage. Être loueur en meublé non professionnel (LMNP) correspond à un statut qui permet à un propriétaire d’un ou plusieurs biens meublés d’optimiser ses revenus locatifs. Ce statut est accessible à tous et les démarches sont simples. Il permet de bénéficier d’une faible imposition sur les revenus grâce à l’amortissement, et vous pouvez proposer des loyers plus élevés. Deux conditions cumulatives doivent être réunies afin de ne pas basculer sous le statut de loueur en meublé professionnel (LMP). Le montant de vos revenus locatifs doit être inférieur à 23 000 euros par an ou représenter moins de la moitié de vos revenus globaux. Pour obtenir ce statut, il vous suffit de déclarer le début d’activité via le formulaire P0i et de choisir votre régime fiscal. En termes de fiscalité, la location meublée est plus avantageuse. Vous devez en effet déclarer les recettes locatives perçues dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC), et non en tant que revenus fonciers, comme c'est le cas pour les locations vides. Vous pouvez alors choisir entre le régime du micro-BIC et le régime réel. • Le régime du micro-BIC permet de déduire 50 % de charges de ses loyers encaissés mais ne peut toutefois s’appliquer que si les recettes ne dépassent pas 70 000 euros annuels. • Le régime réel permet, quant à lui, de déduire les charges hab Certains prix sont affichés en LMNP.

Partager ce programme